Bonjour à tous,

Je reviens avec quelques photos d’avant OP3, des instants capturés de-ci de-là.

Je disais à Guillaume hier à quel point il était difficile d’être totalement présent face à la beauté de ce qu’on observe, que j’avais toujours l’impression d’être à moitié absente, de ne pas vraiment réaliser, de ne faire que survoler tout ça. Il a acquiescé et m’a confié ressentir la même chose. Nous étions face à l’océan, assis à mi-hauteur de la falaise côtière que nous avions descendue grâce à des cordes de main-courante, et avions à nos pieds quelques mètres plus bas des dizaines d’otaries à fourrure subantarctiques.

L’art d’observer avec un regard neuf pour dissoudre ces œillères de routine et d’habitude n’est pas facile à maîtriser. Je m’y suis exercée régulièrement tout au long de l’année et le résultat en vaut la chandelle à chaque fois : que d’émerveillement démultiplié lorsqu’on se rend compte que croiser des otaries sur le chemin de son travail n’est pas banal, que d’identifier au moindre coup d’œil l’espèce de l’oiseau qui nous survole de loin n’était pas gagné au départ, que de connaître quasiment chaque plante qui nous entoure par son nom latin composé est inutile mais drôlement satisfaisant.

Je me rappelle de mon arrivée sur l’île, et de l’étonnement que j’avais manifesté l’un des premiers jours lorsque l’un de nos prédécesseurs chimistes avait pointé du doigt un oiseau dans le ciel sur le chemin de Pointe B « Regardez, un skua ! ». Comment le reconnaissent-il d’ici ? m’étais-je demandé. Ils ne sont pourtant pas ornithos ? Haha, naïve que j’étais. Quiconque vit ici assez longtemps sait très rapidement distinguer un bec jaune d’un alba d’ams d’un pétrel géant d’une sterne d’un fuligineux d’un grand alba ou autres encore. C’est de loin la première fois de ma vie que je connais si bien l’environnement qui m’entoure, et c’est l’un des avantages de partager son quotidien avec des spécialistes de tous horizons.

01_mg_7653
Avant-dernière plantation de phylicas de mon hivernage. Nous en avons plantés plus de 1000 cette année sur différents sites allant de la Pointe de la Recherche au Nord-Ouest à la Pointe Del Cano au Sud-Ouest, en passant par la côté Est. Record battu ! Chaque plant est numéroté pour qu’il puisse être suivi dans les années à venir.
02_dsc_4872
Coucher de soleil peu après l’OP2.
03_dsc_4877
Depuis la base, au zoom, on distingue bien le mât de Pointe B.
04_dsc_4879
Le portail d’entrée de la base côté Ouest, vestige de l’époque où les vaches sauvages étaient présentes à Ams, et le shelter sismo de Quentin.
05_dsc_4948
Pompeurs d’air 2016 !
06_dsc_5634
« Bon séminaire 2016 ! » Photo envoyée à l’IPEV afin d’être affichée durant leur séminaire accueillant les futurs hivernants en Septembre dernier.
07_dsc_5848
Martin-de-Viviès vue d’en haut.
08_dsc_5981
& you guess it…
09_dsc_6000
Amusements nocturnes passagers.
10_dsc_6003
Ciel fixe.
11_dsc_6005
Ciel mouvant
12_dsc_6033
La Centrale derrière et le jardin du Cabanon restauré au premier plan. Les marins de la 68 se sont donnés à fond dans ce projet, et le résultat est splendide.
13_dsc_6065
Le monument aux morts porte parfois un peu trop bien son nom… Ce pup de l’année 2016, bien maigre début Novembre à la période où les mères commencent à ne plus revenir allaiter leurs petits, est très certainement mort depuis. Il avait pourtant survécu à une année entière ou presque, là où beaucoup y ont laissé la vie. La dernière ligne droite est cruciale pour les pups qui doivent quitter Ams le ventre plein pour faire « le grand plongeon » et partir en mer pour plusieurs années, apprendre à chasser par eux même pour se nourrir.
14_dsc_6066
Tous les endroits sont bons pour faire la sieste !
15_dsc_6135
Chemins-tracteur, ces quelques kilomètres de « piste » dans le Nord-Est de l’île où il est permis de se balader seul (avec une radio). Il me semble que c’est là la seule exception dans les TAAF, où toute sortie hors base nécessite en temps normal la présence de 3 personnes à la fois minimum. Au fond sur le ciel : le cratère Olympe.
16_dsc_6141
Coulée de Lave végétalisée sur fond de Pointe B.
18_dsc_6144
Here it is, en arrivant par le chemin-tracteur.
19_dsc_6148
Échelle à crinoline toute neuve et aux normes pour monter en toute sécurité sur la « plate-forme mercure » où se trouve l’entrée de ligne de mon analyseur de mercure atmosphérique (ligne noire). La nouvelle équipe infra de la mission 68 a fini le travail déjà bien avancé par celle de la mission 67 pour remettre en place un dispositif sécuritaire sur ce nouveau toit de Pointe B.
20_dsc_6182
Détail de décoration du Skua pour la soirée Halloween le 31 octobre dernier. Florian a réussi à créer toute une atmosphère en fabriquant des tas d’objets sur le thème à partir de matériaux de base. Très réussi !
21_dsc_6195
Le retour des gros mâles sur la MAE.
22_dsc_6203
Ils ont beau faire 3, 4 fois le poids des autres, ils n’en restent pas moins de gros siestards sur rochers x) Exemple typique de « huf huf à crête ».
23_dsc_6205
Hey you ! 🙂 (Poupi 2016 pas encore parti en mer)
24_dsc_6211
Ombres crépusculaires.
25_dsc_6218
Poupi chou.
26_dsc_6222
Awww.. Poupi dormant sur ses palmures avant.
27_dsc_6224
Interactions mâle/femelle. Les mâles commencent déjà à tenter de rassembler des femelles dans leurs harems, et pour les convaincre de rester… ils leur crient dessus et les mordent 🙂 Charmant !
28_dsc_6230
Huf huf en pleine pose drague.
29_dsc_6231
Huf huf en pleine activité (on les appelle les « huf huf » parce que c’est le cri qu’ils font).
30_dsc_6252
Ce soir-là, avant l’OP3, Marine m’avait proposé de l’accompagner sur la MAE pour juste se poser, admirer le coucher du soleil et prendre des photos. Joli moment encore une fois.
31_dsc_6256
Quand les adultes reprennent des postures si mignonnes chez les pups, telles que le fameux regard par derrière, c’en est tout autant craquant !
32_dsc_6259
Poupi 2016 bien gras, celui-ci est retardataire mais a sûrement rejoint la mer depuis sans problème vu son poids.
33_dsc_6265
Portrait du soir.
34_dsc_6267
🙂
35_dsc_6277
Petit bain pour les skuas dans la mare de la MAE.
36_dsc_6282
C’est l’heure de la toilette !
37_dsc_6290
La MAE vue d’en haut.
38_dsc_6439
Le coin mercure avec la déco finie à Pointe B.
39_dsc_6448
Pose de notre photos de pompeurs d’air 2016 avec Guillaume à Pointe B, à côté de celles de missions précédentes.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dernières baignades avec les pups il y a des semaines de ça. Maintenant il n’y a plus que des adultes à l’eau, jusqu’à ce qu’en janvier / février les nouveaux petits pups noirs en train de naître en ce moment se jettent dans le grand bain.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Drôles de petits organismes translucides de 2 à 3 cm de long et comme luminescents que j’ai observés lors d’une baignade.
42_img_2428
Barbecue au Cabanon des marins !
43_dsc_6534
Repas du 11 novembre après la cérémonie habituelle.
44_dsc_6554
Martin-de-Viviès vue d’en haut bis ! Le même spot mais un autre jour et sous un autre ciel ^^
45_dsc_6571
Allée principale.
46_dsc_6642
Photo de groupe des sportifs de l’île ! La plupart d’entre nous suivons trois fois par semaine les séances de crossfit organisées par Alix le chef garage.

Et une petite dernière pour la fin… regardez qui revient dans le prochain article :

47_dsc_7336
Poupi 2017 !!

signature2

Publicités