Bonjour bonjour,

Petit article un peu à part aujourd’hui 🙂 En l’espace de deux semaines récemment, nous avons été trois sur base à fêter nos 25 ans : Guillaume, Julien, puis moi ! Petits souvenirs photographiques de ces quarts de siècle du bout du monde.

Depuis le début de l’hivernage, nous avons fêté chaque anniversaire par un dîner un peu plus fourni qu’à l’habituel, un gâteau, des cadeaux et, selon le souhait des personnes concernées, la fête qui va avec ! Avec une moyenne d’une vingtaine d’hivernants sur l’île d’Amsterdam, on se retrouve avec des anniversaires un peu tous les mois, parfois 4 par mois (et là il faut déborder d’idées pour les cadeaux !), parfois zéro.

Le mois de Septembre a commencé avec l’anniversaire de Yoann (nouvel appro) et de Laurent (nouveau disams). Se sont ensuite enchaînés l’anniversaire de Guillaume le 28 Septembre, celui de Julien le 6 Octobre, celui de Serge (nouvel infra) le 8 Octobre et le mien le 13 Octobre !

Depuis l’OP2, la quantité de cadeaux (pour la grande majorité « faits maison ») offerts à chaque anniversaire a connu un boom sans précédent qui nous a tous surpris et fait apprécier d’autant plus la nouvelle équipe : fraîchement arrivés et ne connaissant leurs co-hivernants que depuis peu, ils ont pourtant tenu à participer à chaque fois avec des petits (et grands) gestes bien appréciés.

Quant à l’équipe d’irréductibles 67ards, nous nous sommes donnés à fond pour ces derniers anniversaires de notre mission, voici quelques extraits en images :

00_dsc_4988
Santé !

Guillaume

Pour l’anniversaire de Guillaume, le doc’ et moi avons décidé de lui construire une maquette de Pointe B en carton / papier mâché / pliages en papier / fil de fer à souder / tout ce qu’on a pu trouver. C’est ainsi que je me suis retrouvée à passer un week-end entier enfermée à l’hôpital avec mon médecin amstellodamois préféré, à pester contre la colle qui colle plus aux doigts qu’à la maquette, à jurer contre le cutter qui ne coupe pas assez net, à descendre les stocks de chocolats en tablette, à passer quinze couches de peinture et à fouiller les entrailles du serveur informatique à la recherche de photos ou plans de la station atmosphérique pour en visualiser les moindres détails.

Bien entendu malgré tous nos efforts (et la mise en évidence des quelques points suivants nous a valu quelques fous rires au cours de la création), les proportions de la maquette sont assez bancales !

« Isa, ton panneau d’interdiction de fumer il est plus grand que la porte d’entrée ! » « Oui et si tu veux rentrer dans le bâtiment il vaut mieux passer par la fenêtre parce que même de profil je ne suis pas sûre que la porte soit assez large… ! »

Nous avons repris les courbes de niveau de la carte topographique pour créer la côte de Pointe Bénédicte, et avons (pour le coup volontairement) reproduit les infrastructures à une échelle plus grande qu’en réalité par rapport au terrain.

01_dsc_5498
Fabrication du terrain en carton et papier mâché.
02_dsc_5500
Première tentative de fabrication du mât !
02bis_dsc_5502
Le bâtiment principal prend forme.
03_dsc_5505
Assemblage d’une échelle à disposer à l’intérieur du mât 🙂
04_dsc_5507
Première couche de peinture !
05_dsc_5510
Ça commence à ressembler à quelque chose !
06_dsc_5516
Façade principale.
07_dsc_5519
La grotte de Pointe B ! Que nous avons réellement creusée dans le carton, reliant la falaise au trou devant le bâtiment principal.
08_dsc_5525
Kinoupompler, sa terrasse, et mon nouvel appareil reçu à l’OP2.
09_dsc_5532
Détail de la pharmacie, le marquage m’a fait rire.
10_p1010063
Le doc’ amène le cadeau à Guillaume le soir de l’anniversaire.
11_dsc_5591
Tadaaam 🙂

En plus de la maquette, j’ai offert à Guillaume un t-shirt personnalisé dont j’ai dessiné les motifs spécialement pour lui :

12_pompeur-dair
Le tshirt de pompeur d’air ^^

Julien

Pour l’anniversaire de Julien une semaine plus tard, j’ai recyclé l’idée du tshirt, woohoo ! Un tour à la coop pour acheter du papier-transfert, un peu de dessin à l’ordinateur, du repassage à l’hôpital, et le tour était joué.

13_i-turned
Le tshirt de Ranger resnat.

J’ai aussi participé à un cadeau fabriqué avec Marine et le doc : un jeu de Tok ! Marine a fabriqué le plateau dans une planche de bois, en le perçant, gravant, décorant. Le doc’ a fabriqué les pions, et j’ai fabriqué le jeu de cartes qui sert de « dé » dans cette version proche des « petits chevaux ».

14_sans-titre-3
Jeu de carte que j’ai dessiné à l’ordinateur puis imprimé / plastifié / découpé aux ciseaux. Sur le plateau de jeu qu’a fait Marine, il y a quatre thèmes reliés aux quatre équipes possibles : les navires, les oiseaux, les plantes et les paysages de l’île. J’ai repris ces quatre catégories pour les couleurs du jeu de cartes. Le cadeau étant un clin d’œil à Entrecasteaux (il y a un jeu de Tok dans la cabane auquel Ju a beaucoup joué lors des manips là-bas), j’ai mis en dos des cartes une photo du ciel nocturne prise à Entrecasteaux en Août dernier.
15_dsc_5738
Birthday boy on the birthday night ! (Photobomb de Quentin)

13 Octobre

La journée de mes 25 ans a été superbe, à l’image de cet hivernage. Météo clémente, petites attentions de toutes parts, multitude de cadeaux, mails plus gentils les uns que les autres, bref un vrai baume au cœur. J’ai commencé la journée par l’ouverture des cadeaux que j’avais reçus à l’OP2 de la part de ma famille et de mes amis, assez agréable comme réveil !

La suite en images 🙂

16_dsc_5839
Un petit mot de Quentin m’attend de bon matin en sortant de ma chambre !
17_dsc_5841
Quelques minutes plus tard, en arrivant à Géophy, Marine me tend le dictionnaire. « Tiens, tu vas en avoir besoin 😉 ». Je hausse un sourcil et attrape le livre, avant de me rendre dans mon bureau et d’y découvrir tout un tas de postits avec des lettres, des numéros… et du morse ! (Ainsi que le dernier paquet d’oréos de Guillaume sur lequel je bavais depuis des semaines !!!)
18_dsc_5842
Lettres remises dans l’ordre, il ne me reste plus qu’à décoder le morse à l’aide du dictionnaire.
19_dsc_5843
Yeah !
20_dsc_5844
Des chocolats beeeeeelges 😀 Marine a sacrifié l’une des boites reçues de sa famille à l’OP pour me l’offrir, connaissant mon amour pour le chocolat.
21_dsc_5858
Aujourd’hui c’est Olivier qui est de petite marie 🙂

Après une journée de boulot avec le sourire, c’est l’heure de l’apéro à Géophy pour toute la base !

22_dsc_5859
Toasts chèvre-miel sur fond de Géophy et de coucher de soleil !
23_p1010562
Avec Quentin et LA poule et son oeuf de Géophy, que je ne vous avais pas encore présentés. (c’est addictif ce truc) (je crois que c’est un jouet pour chien ?)
24_p1010594
Au dîner nous avons pu savourer tout un lot de pizzas préparées tout l’aprem par des hivernants. J’en avais deux spécialement faites pour moi, mais n’ayant pas grand appétit je n’en ai pas mangé une entière. « Fais gaffe Isa, on va te la ressortir au dessert… ! » Chose promise chose due, ils sont arrivés au moment du dessert avec ma pizza décorée de bougies… 😀
25_p1010598
… avant d’amener le, enfin LES, vrais gâteaux d’anniversaire. Woohooo ! Julien et le doc’ sont à remercier pour cette tuerie gustative (ainsi que le père de Julien, cuisinier de métier, qui a fourni la recette). Tarte à la framboise et à la ganache chocolat, délice absolu que j’ai dévoré sans fin jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus une miette les jours suivants.

À peine ai-je eu le temps de finir ma part de gâteau que les premiers cadeaux sont arrivés sur ma table. Que dire d’autre à part que j’ai été tellement gâtée ? En plus des différentes petites attentions déjà décrites plus haut, j’ai eu le droit sans ordre particulier à :

  • Une presse à herbier personnalisée, avec gravures sur le bois (dessins, logo resnat, mon nom etc), offerte par Julien,
  • Une casquette sur laquelle Marine m’a brodé mon dessin de tampon philatélique et le logo des TAAF (work in progress, je ne pourrai donc pas vous la montrer en photo),
  • Une bouteille de rhum arrangé au géranium (fabrication artisanale Ams !), gravée du logo de mission et autres détails, et décorée d’une rose métallique (faite à base de canette de bière découpée) ! Le tout fait par Quentin, et rendant superbement bien,
  • Une lettre d’anniversaire / montage photo humoristique de la part du disams Laurent,
  • Un bracelet brésilien très joli que j’avais ‘commandé’ à Guillaume y’a des mois de ça : il avait commencé à en faire après l’OP1 pour s’occuper, et m’en avait déjà fait deux petits assez rapidement. Il devait m’en faire un troisième plus compliqué mais n’avait jamais eu le courage de s’y mettre, il s’est finalement motivé pour le faire pour mon anniversaire :),
  • Une tasse et une peluche souvenirs de la coop (petite boutique du district) de la part de l’appro Yoann et du GP Michel,
  • Un petit cadre en bois construit et peint par Boris, avec à l’intérieur une photo N&B de Poupi bien mignon qu’il a développée lui-même au labo photo de géophy,
  • Un diplôme de « meilleure mangeuse de pâtes d’Amsterdam » sous la forme d’une planche de bois gravée, avec un cadre et la forme d’Ams faits… en spaghettis ! de la part de Florian le nouveau resnat,
  • Les derniers chocolats du doc’, accompagnant plusieurs aquarelles qu’il a peintes de paysages de l’île d’Ams, dont une faite le jour même depuis le banc de la solitude,
  • Une maquette de l’île en 3D, magnifique ! construite par le doc’ qui s’est découvert là une nouvelle passion après celle que je l’ai aidé à faire pour Guillaume 😀 Il a même mis les cabanes, les caisses bois, les chemins de transit, le mât de Pointe B, les albatros dans les falaises, les différentes couleurs des différents types de végétation, tout,
  • ……
27_dsc_5876
Découverte de la presse à herbier offerte par Julien 🙂
28_dsc_5879
Le diplôme offert par Florian (j’ai la réputation d’aimer les pâtes et le Nutella®, allez savoir pourquoi.)
29_dsc_5886
La presse de plus près.
30_dsc_5887
et l’autre côté !
31_dsc_5891
L’une des aquarelles du doc’ 🙂
31bis_dsc_6059
La maquette de l’île ! Ici le Sud d’Ams, avec les terres rouges de Del Cano, les Grandes Ravines, les falaises d’Entrecasteaux saupoudrées de taches blanches (albatros à becs jaunes), la Cathédrale, le Mont du Fernand, la Dives, etc.
32_dsc_6064
Côté Nord avec la base, Pointe B, la Coulée Heurtin et le Grand Tunnel, les deux cratères Vénus, l’Olympe, le Lac Bleu, la Caldeira, les chemins tracteur, le transit d’Entrecasteaux, la Cale, la cabane de Ribault, etc.
33_dsc_6062
Vue zénithale !
34_dsc_5906
Le cadeau de Boris 🙂

Alors que je pensais avoir fini d’ouvrir mes cadeaux, le doc’, Guillaume et Yann (nouveau chef infra) sont arrivés avec une énième surprise, emballée avec les moyens du bord amstellodamois (ça change du papier craft) : un champ stérile de chirurgie !

37_p1010627
Le dernier paquet.

J’ai découvert en ouvrant le champ un cadre en bois fabriqué par Florian, dans lequel se trouvait une aquarelle faite par le doc’, et sur lequel étaient punaisées trois ficelles tenant pour deux d’entre elles des liasses de feuilles, et pour la troisième une enveloppe.

J’ai libéré l’une des liasses et ai déroulé les feuilles afin de lire ce qu’elles contenaient. Quelle n’a pas été ma surprise en y découvrant des mots de mes amis métropolitains ! La seconde liasse contenait elle des mots de ma famille ! Guillaume les avait tous contactés en secret pour me faire cette très belle surprise.

38_p1010630
Merci à vous qui lisez ces mots et avez participé à la surprise, j’ai dû aller m’asseoir contre une table pour lire tout ça en essayant de ne pas être trop émotive (« Hey, que quelqu’un aille changer la musique là, elle va pleurer ! » alors qu’une chanson triste de Coldplay passait dans les enceintes du Skua).

J’ai ouvert l’enveloppe en dernier, elle contenait une clé usb et un mot commençant en gras, en rouge et en souligné par « À LIRE A VOIX HAUTE DEVANT TOUT LE MONDE ». Ah. !

J’ai donc demandé l’attention de tous et ai lu en même temps que je le découvrais ce mot qui me disait de demander à tout le monde de se rendre en salle cinéma, d’y brancher la clé USB, et d’y lire les deux vidéos se trouvant dessus.

Moment de mini panique que tout le monde a dans ces moments-là, « Guillaume, t’es quand même pas allé chercher des photos dossier de moi petite, t’aurais pas osé hein ?! », puis nous nous exécutons tous et nous installons dans les fauteuils de la salle ciné. Je lance la première vidéo…

Le titre s’affiche : « Un chemin ordinaire » puis la vidéo commence, sur une vue de mon bureau à Géophy.

Alors que les secondes puis les minutes défilent, je n’en reviens pas de ce que je découvre avec émotion. C’est un cadeau de Guillaume, qui a tourné en cachette une super vidéo souvenir pour moi : il a filmé notre trajet depuis Géophy jusqu’à Pointe B à 25 minutes de là, l’a passé en accéléré, et a fait apparaître un par un tout au long du chemin chaque membre de la mission dans une scénette humoristique : le GP surgit des fourrés habillé en facteur avec son sac postal duquel il sort des lettres qu’il distribue aux pups sur le côté du chemin, la resnat époussette un phylica avec un plumeau à poussière, les infras bronzent sur des transats alors que le chef infra bosse à côté, Marine nage en combinaison de plongée dans les scirpes, etc. Le tout est mis en musique, et nous fait unanimement rire tout au long de la projection.

Depuis plus d’une semaine, Guillaume faisait lever discrètement des membres de la mission à 6h du matin pour aller tourner des séquences de son film avant que je sois moi-même debout, et quasiment tous on joué le jeu.

Quand la vidéo s’arrête après près de 8 minutes, je suis tellement heureuse/touchée que j’en oublie qu’il y en a une seconde. Ce que l’assemblée ne tarde pas à me rappeler…

La seconde vidéo retrace toute mon aventure en photos, depuis le séminaire de l’IPEV à Brest jusqu’à la veille même de mon anniversaire. Les photos, sur la plupart desquelles j’apparais, se succèdent en musique avec transitions et commentaires écrits. Les souvenirs remontent à ma mémoire au fur et à mesure de la visualisation, et je réalise le chemin parcouru depuis un an. 10 minutes passent, et arrivent les dernières photos avec la mission 68, puis le nom de l’auteur de la vidéo : Yann. Je ne m’attendais tellement pas à ce que ce soit l’un des nouveaux arrivants qui ait pris le temps d’aller fouiller dans toutes ces vieilles photos que j’en reste bloquée dans mon fauteuil. Le geste me touche, comme tout aujourd’hui. L’investissement, le temps accordé à ce cadeau (il m’avouera avoir perdu un bon nombre d’heures de sommeil sur le montage, et avoir dû diminuer de moitié le nombre de photos car sa vidéo durait au départ plus de 20 minutes !), comme dans beaucoup d’autres cadeaux ce soir, me vont droit au cœur (c’est bon rangez vos violons, j’ai fini). (enfin non, pour preuve de ce que j’avance, ça a même fait verser une ou deux larmes d’émotions à certains, de voir ainsi défiler un an de souvenirs d’hivernage en 10 minutes). (et non, c’était même pas moi !).

39_dsc_5899
Isa contente devant ses cadeaux. La maquette du doc’ a une drôle de tête parce qu’il n’avait pas encore fini de la peindre.
40_dsc_5901
J’oubliais le t-shirt de pompeuse d’air que je me suis fait faire pour être accordée à celui que j’ai offert à Guillaume ! (Merci Caro !)

Soirée burgers

Pour marquer le coup des 3 x 25, nous avons décidé d’organiser le vendredi 14 octobre avec Guillaume et Julien une soirée où nous cuisinerions seuls pour toute la base. Le thème ? Burgers maisons !

41_dsc_5930
Après avoir fait la pâte la veille, nous entamons l’après-midi de cuisine en façonnant les pains burgers.
42_dsc_5932_
Toc toc toc. Quelqu’un frappe à la fenêtre des cuisines. C’est Boris. Qu’est-ce qu’il dit ? Un bateau ? Quoi ? Un bateau passe devant l’île ?? Julien, Guillaume et moi quittons en courant et les mains pleines de mixture pâto-farineuse le Skua, et fonçons vers le banc de la solitude où se trouvent déjà Quentin et Boris qui vient d’arriver. Un bateau ! (à gauche de la tête de zigoto de mon binôme scientifique, sur l’horizon).
43_dsc_5933
On sort le zoom de l’appareil photo. Qu’est-ce que c’est que ça ? Un porte-conteneurs ? Le disams arrive et nous confirme qu’aucun bateau n’était attendu dans la zone, et qu’il ne s’est pas signalé non plus à la radio ou par un quelconque autre moyen de communication. « Normalement il devrait y avoir le pavillon de son pays et celui de la France comme il passe dans les eaux territoriales. Je ne vois rien là.. » C’est la toute première fois depuis que je suis arrivée sur l’île le 30 novembre 2015 qu’un bateau inconnu et non prévu débarque à l’horizon.
44_dsc_5937
La Lune au-dessus du navire.

Nous rêvons à une prise de contact, à un quelconque signe vers nous, mais évidemment rien ne se produit et le géant des mers suit sa route comme s’il n’avait jamais vu cette petite île sur son passage.

Le disams signalera comme il a à le faire le passage du bateau à l’administration des TAAF. Suite à leur réponse, nous apprenons qu’il s’agissait non pas d’un porte conteneurs, mais d’un « Pure Car and Truck Carrier » suédois, spécialisé dans le transport de véhicules neufs (près de 10.000 !). Il venait d’Afrique du Sud et se dirigeait vers l’Australie 🙂

45_dsc_5948
Après ces brèves émotions, il est temps de retourner en cuisine ! Les pains sont cuits 🙂
47_dsc_5952
Tonight… !
48_dsc_5958
Le Ju aux fourneaux.
49_dsc_5960-1
Et on enchaîne pour ne pas que ça refroidisse ! Chacun à son rôle, à la chaîne, avec le petit drapeau « MacAms » planté sur le dessus en touche finale 🙂 Des burgers classiques, des burgers poulet, et des burgers végés !
46_dsc_5949
Pour changer un peu de la routine des dîners sur tables, nous installons les canapés et les tables hautes dans la salle à manger.

La soirée s’est déroulée tranquillement, le dîner nous ayant il faut l’avouer un peu tous assommés (c’était bon et on a tous trop mangé !).

Voilà qui clôt cet article festif et parenthèse, avec encore un grand merci à tous ceux d’entre vous qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à mon bonheur le 13 Octobre dernier. S’il y a des anniversaires dont je ne garderai aucun souvenir dans ma vie, celui-là n’en fera certainement jamais partie. Merci.

signature2

Publicités