Les semaines qui viennent vont être consacrées en grande partie à ma formation avant le grand départ. Formation aux conditions de vie, et formation aux différents travaux que je vais être amenée à effectuer sur l’île d’Amsterdam. Chaque futur hivernant doit suivre celles qui lui sont propres. Ainsi par exemple, mon futur médecin Nicolas va entre autres aller quelques jours à Chamonix pour être formé au secourisme au cas où il me prendrait l’idée d’aller me blesser dans les falaises de centaines de mètres de haut sur l’île. Marine l’ornithologue va étudier la faune australe dans les Deux-Sèvres, et Quentin l’informaticien va surtout être formé à Strasbourg. En ce qui me concerne, voici les grandes lignes:

formation

1. Le séminaire de l’IPEV

Du 28 Septembre au 1er Octobre, direction Brest (ou plus précisément Plouzané), au siège de l’Institut Polaire français. Là, je vais retrouver les autres futurs hivernants scientifiques des différentes missions (Amsterdam, Kerguelen, Crozet, Terre Adélie) pour une petite semaine de séminaire. Au programme,

  • des conférences de présentation de l’IPEV, des TAAF, de la communication, du Traité sur l’Antarctique,
  • des exposés scientifiques,
  • une formation pour apprendre à éteindre des incendies (eh oui, pas de pompiers sur les bases, les pompiers c’est nous! À ne pas prendre à la légère dans les conditions d’isolement dans lesquelles nous seront et en particulier sur les bases antarctiques, un incendie non maitrisé peut avoir des conséquences dramatiques),
  • des conseils de sécurité et sur la médecine générale,
  • et plein d’autres choses!

Nous serons tous logés en « village vacances » durant cette semaine..! Tout ça promet une bonne ambiance qui va permettre d’ores et déjà de tisser des liens entre les futurs hivernants des différentes missions.

ipev_logo

2. « Bosser pour la NASA »

Oui bon, pas vraiment en fait. Mais les 15 et 16 Octobre prochains je monte deux jours à Lille au Laboratoire d’Optique Atmosphérique (LOA) pour qu’on me forme sur l’installation/la maintenance/la résolution de bugs d’un photomètre solaire qui entre dans le programme AERONET de la NASA. Je n’ai pas encore bien compris si c’est une nouvelle machine que je vais installer sur l’île, parce qu’il me semble qu’il y en a déjà une (peut-être un remplacement?). Je vous en dirai plus une fois la formation finie!

Photomètre solaire sur l'île d'Amsterdam (cliquez sur l'image pour accéder à la source)
Photomètre solaire sur l’île d’Amsterdam (cliquez sur l’image pour accéder à la source)

3. Quelques jours de retour au LSCE

Le LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement) est situé à Gif, et j’y ai déjà suivi des cours lorsque j’étais en master à la fac d’Orsay. C’est donc un petit retour aux sources qui me fait sourire, si j’avais su à l’époque… Du 20 au 23 Octobre, on va m’y former sur le fonctionnement des machines servant le programme scientifique RAMCES de mesure des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Il me semble que je ne serai pas la principale concernée par ces mesures sur l’île, mais que je serai susceptible d’aider l’hivernant dont c’est le travail.

Observatoire où sont effectuées les mesures du programme RAMCES sur l'île (cliquez sur l'image pour accéder à la source)
Observatoire où sont effectuées les mesures du programme RAMCES sur l’île (cliquez sur l’image pour accéder à la source)

4. Et enfin, direction Grenoble

Du 26 Octobre au 6 Novembre, enfin, je termine ma formation par deux semaines au LGGE / Université Joseph Fourier à Grenoble pour apprendre à me servir des instruments de mesure de mercure dans l’atmosphère. Ces manips s’intègrent au programme scientifique européen GMOstral (Global Mercury Observation System). Ce sera mon travail principal sur l’île d’Amsterdam.

Maintenance des instruments de mesure sur l’Ile Amsterdam © Manuel Barret - LGGE (cliquez sur l'image pour accéder à la source)
Maintenance des instruments de mesure du mercure sur l’Ile Amsterdam © Manuel Barret – LGGE (cliquez sur l’image pour accéder à la source)

Le départ

Quelques jours après être rentrée de Grenoble, ce sera déjà l’heure du départ. Le jeudi 12 Novembre je retrouverai mes compagnons d’aventure à l’aéroport de Paris, direction la Réunion pour embarquer sur le Marion Dufresne!

Voilà pour le planning, je ne m’étale pas sur le détail des différentes formations car je n’en sais pas vraiment plus pour le moment, et je ne sais aussi pas ce que j’ai le droit de divulguer ou non. Mais j’aurai tout le temps d’en parler plus longuement dans de prochains articles, don’t worry (;

signature2

Publicités